Archives pour la catégorie Littérature Japonaise

King’s game – Origin – Kanazawa Nobuaki

King's game - Origin - Kanazawa, Nobuaki
King’s game – Origin – Kanazawa, Nobuaki

Eté 1977, village de Yonaki. Les adolescents de ce petit harem de montagne ont enfin trouvé de quoi pimenter leurs longues journées de vacances : Yûji, le meilleur ami du jeune Kazunari Honda, a reçu dans sa boîte aux lettres une étrange enveloppe noire qui contient un message… plutôt effrayant. Les jeunes gens décident de se prêter au jeu de son mystérieux expéditeur, le roi, et de relever le macabre défi : ils doivent toucher avant la fin du jour un cadavre humain.
Mais ce que Kazunari et ses amis prenaient au départ pour un canular vire en un rien de temps au cauchemar. D’autres missives leur parviennent – des challenges de plus en plus insurmontables -, et les habitants de Yonaki succombent un à un aux châtiments attribués par le roi, sous les yeux de la police impuissante. Pour les 32 villageois, c’est le début d’une partie d’échecs motelle contre un ennemi invisible et tout-puissant ! Combien survivront.

Continuer la lecture de King’s game – Origin – Kanazawa Nobuaki

L’étrange bibliothèque de Haruki Murakami

L'étrange bibliothèque de Haruki Murakami
L’étrange bibliothèque de Haruki Murakami

Un jeune garçon se rend à la bibliothèque municipal pour rendre et emprunter des ouvrages sur le système fiscal dans l’empire turc Ottoman. Une nouvelle bibliothécaire va l’orienter vers la salle 107 pour trouver ces ouvrages…

Continuer la lecture de L’étrange bibliothèque de Haruki Murakami

L’île des rêves de Hino Keizo

L'île des rêves de Hino Keizo
L’île des rêves de Hino Keizo

Contrairement à ce que laisse supposer ce titre poétique, « l’île des rêves » n’est rien d’autre qu’un immense terrain vague dans la baie de Tôkyô, recouvert d’ordures et de montagnes d’immondices rejetées par la ville. On se trouve dans ce roman plongé dans un monde onirique de rêve mais à la limite du fantastique. La tentaculaire Mégalopole de Tokyo dont M Soko employé dans une société de construction, et dont il en est amoureux va peu à peu lui faire découvrir un nouveau visage.

Continuer la lecture de L’île des rêves de Hino Keizo

Jusqu’au soir de Yoshiyuki Junnosuke

Jusqu'au soir de Yoshiyuki Junnosuke
Jusqu’au soir de Yoshiyuki Junnosuke

Sassa, homme d’une quarantaine d’années entretient une relation extra conjugale avec une jeune fille d’une vingtaine d’années Sugiko. Sugiko est vierge et veut garder son hymen pour un mariage. Sassa et elle vont jouer un jeu d’érotisme et d’excitation, mais il s’interroge peu à peu : est-elle vraiment ce qu’elle dit ? Continuer la lecture de Jusqu’au soir de Yoshiyuki Junnosuke

Les lumières de la nuit de Higashino

La lumiere de la nuit de Higashino
La lumiere de la nuit de Higashino

Assassinat d’un prêteur sur gages dans un immeuble en construction d’Osaka de plusieurs coups de couteaux. Le policier Sasagaki se charge de l’enquête, peu d’indices, des suspects probables, mais rien de probant. Puis des accidents, les victimes ont un rapport  avec le prêteur sur gage.  Mais malgré tout l’enquête est dans l’impasse.

Continuer la lecture de Les lumières de la nuit de Higashino

La chambre noire de Junnosuke YOSHIYUKI

La chambre noire de Junnosuke YOSHIYUKI
La chambre noire de Junnosuke YOSHIYUKI

 

Nakata Shûichi, écrivain la quarantaine est approché par un ami d’enfance Tsunoki pour écrire dans un journal. La commande concerne des récits érotiques. C’est en partie des souvenirs puis les rencontres avec différentes femmes Maki, Tae, Natsué et Takako. Il se veut absolument sans attachements

Continuer la lecture de La chambre noire de Junnosuke YOSHIYUKI

Un cri d’amour au centre du monde de Kyoichi Katayama

Un cri d'amour au centre du monde de Kyochi Katayama
Un cri d’amour au centre du monde de Kyochi Katayama

Aki et Sakutaro sont deux adolescents qui tombent amoureux, la maladie va les séparer. Vie, Amour et Mort bercent ce roman. Beaucoup de tendresse et d »émotions. Sukataro vit une relation particulière avec son grand père qui va l’amener à réfléchir sur sa situation et son désespoir. On alterne avec la temporalité présent et passé mais sans accroc.  

Continuer la lecture de Un cri d’amour au centre du monde de Kyoichi Katayama

Les Belles Endormies de Yasunari Kawabata

Les Belles Endormies de Kawabata
Les Belles Endormies de Kawabata

Eguchi, est un vieil homme de soixante sept ans confronté à ses démons Il découvre par le biais d’un ami une auberge dans lequel un homme peut passer une nuit avec une jeune fille. Il va approcher ses « belles endormies », endormies car sous un fort somnifère, elles sont à disposition des vieillards. Eguchi va se troubler. Eguchi est en quête de plaisirs, mais aux côtés de ces jeunes adolescentes à chaque fois différentes il va se remémorer le passé. Ces jeunes filles lui rappellent ses premiers amours et ces souvenirs vont rapprocher Eguchi de sa fin, de la mort.

L’image d’opposition que sont ces jeunes adolescentes paraissant morte avec les drogues face au vieillard qui revit et se repait de leur chaleur, de leur odeur est touchant. Et pourtant la mort semble rôder auprès des vieillards autant que près de ces jeunes filles.

Toute la sensualité qui se dégage des filles plonge Eguchi dans de longues méditations. Les sens sont mis en avant, Eguchi touche délicatement ces peaux délicates, ces visages. Mais ce sont les odeurs du lait maternel qui suinte des poitrines de ces filles femmes qui rappellent telle la madeleine les souvenirs d’Eguchi. Les souvenirs vont le ramener jusqu’à sa mère couchée sur son lit de mort.

Eguchi va se révolter, vouloir s’opposer à la fatalité. Il essaye de réveiller les filles, questionne la tenancière de ce lieu. Il va même avoir des pulsions violentes, tel un vampire aspirer la vie de ces filles pour s’éloigner de la mort. Mais il se résigne à chaque fois en dormant avec un somnifère. 

Kawabata nous offre un roman magnifique, sur l’amour, la sensualité, emprunt d’érotisme. Mais également sur la mort, le temps et la vieillesse. Les nuits sont bercées par le bruit des vagues qui temporisent la vie qui passe. Evidemment, on pourrait sentir une certaine pointe de cruauté, mais plutôt de fatalisme, de révolte contre l’usure inéluctable du temps  allongé contre ces belles endormies.

Citations :

  • Cependant le vieillard se demandait distraitement comment il avait pu se faire que le sein de la femelle humaine, seule parmi tous les animaux, avait, au terme d’une longue évolution, pris une forme si belle. Le beauté atteinte par les seins de la femme n’était-elle point la gloire la plus resplendissante de l’évolution de l’humanité ?

Divers:

  • Titre original : Nemureru bijo (1960)
  • Publié en français sous le titre Les Belles Endormies,
  • Note : ***** (5/5)