L’homme qui a vu l’homme de Marin Ledun

L'homme qui a vu l'homme de Marin Ledun
L’homme qui a vu l’homme de Marin Ledun

 

Un enlèvement, des tortures : une disparition.  On rentre comme un étranger dans ce monde. Iban Urtiz un journaliste va devoir se charger de l’enquête,

« Mais Il ne sait pratiquement rien du Pays basque et de son histoire. Il n’est pas des leurs.Il n’est pas euskaldun. »

On suit son investigation et on découvre les fractions ETA , GAL,  mercenaires, anciens de la légion étrangère, commandos paramilitaires et parapoliciers, terroristes et militants, forces de police espagnoles, Euskadi ta Askatasuna. L’investigation est mené de bout en bout par ce journaliste : des impasses, des avancées, des frayeurs. Mêmes les pistes les plus infimes sont étudiées mais le silence est de rigueur.

Une petite voix, dans la tête de Iban lui souffle  « Cherche a qui profite le crime », car dans ce panier de crabes basques impossible de s’y reconnaitre, tous se rejettent la faute, taisent la vérité, mais quelle vérité ? l’inquiétude et la peur grandissent peu à peu

Un polar qui tient en haleine jusqu’à la dernière page.  Une enquête  menée avec brio par cet étranger au pays des surfeurs et de la pelote. Et également une découverte du mouvement séparatiste basque, et de la guerre sale qui y est menée.  Polar qui donne à réfléchir sur l’indépendance et la qualité des médias.  Beaucoup de désespoir dans ce roman noir … A découvrir !!

  • Peio Sasco : frère de Eztia, militant
  • Eztia Sasco : soeur de Jokin
  • Jokin Sasco : Militant basque enlevé
  • Elea Viscaya : militante
  • Marko Elizabe Journaliste de Lurrama
  • Iban Urtiz :  Journaliste de Lurrama, non Euskaldun
  • Patxi Errecart, Goya, Borotra, Hirigoyen, Zunda, Viscaya, Bixente Hirigoyen : ETA

Extraits :

  • Des hommes, des femmes, des gamins disparaissent, un journaliste est tabassé devant chez lui, mais au règne du soupçon généralisé, la paranoïa est la mère de toutes les vertus. « Va te faire foutre ! » pense Iban
  • Euskaldun : Bascophone, personne parlant la langue.
  • Abertzale en basque signifie « amant de la patrie », « patriote » ou « partisan de la patrie ».
Challenge Thriller et Polar
Challenge Thriller et Polar

Divers :

  • Editeur : OMBRES NOIRES ,2014
  • Challenge Thriller (2)
  • Note : *****

 

Laisser un commentaire