Zone de non droit de Alex Berg

 

Zone de non-droit, alex berg
Zone de non-droit, Alex Berg

Après un attentat à Copenhague, toutes les polices et les services de sécurité sont en alerte. Le sommet pour le climat contre l’armement va se tenir d’ici peu à Hambourg. La tension monte lors d’un second attentat dans une garde Hambourg. Une jeune avocate Valérie Weyman est alors arrêtée alors qu’elle s’apprêtait à prendre un vol pour l’Angleterre.

A ce moment, Valérie accusée de terrorisme va voir sa vie basculer.  Interrogatoires musclés, exfiltrée dans une prison secrète au fin fond de la Roumanie.  Elle se retrouve dans un univers ou les droits des citoyens n’existent plus, elle n’existe d’ailleurs plus : l’enfer commence pour elle.

Un livre qui surf sur l’actualité, les attentats djihadistes comme toile de fond. Mais qui présente les lois liberticides, les dérives autoritaires afin de vouloir respecter les démocraties.

L’épigraphe du roman est entouré de deux citations. La première en exergue par Benjamin Franklin : « Ceux qui sont prêts à abandonner une liberté essentielle pour obtenir temporairement un peu de sécurité ne méritent ni la liberté ni la sécurité« . La dernière qui vient en conclusion est écrite par un officier de la CIA : Duane Clarridge en constat aux méthodes utilisées  « This is exactly what the CIA does when it operates abroad. We break the laws of their countries. It’s how we collect information. It’s why we’re in business »

Polar efficace, mais un tantinet bancal, des agents de la CIA un peu caricaturaux, certains thèmes auraient pu être développés mais délaissé  ( filière de l’argent ), les raisons et la mécanique de ces attentats ne sont que survolés. Cette « Zone de non droit » ne se concentre sur les états émotionnelles de Valérie et les dérives des mesures anti terrorisme , mais la thématique est bien celle de B. Franklin : qu’est on prêt à donner pour la liberté ?

Citations :

  • Dans les États occidentaux industrialisés, les hommes politiques tentent de protéger la liberté en l’abrogeant.
  • Ceux qui sont prêts à abandonner une liberté essentielle pour obtenir temporairement un peu de sécurité ne méritent ni la liberté ni la sécurité BENJAMIN FRANKLIN
  • Ce n’est pas facile, en ce moment la vérité est considérée comme quelque chose de très subjectif. Et de quelle vérité s’agit-il ?
  • This is exactly what the CIA does when it operates abroad. We break the laws of their countries. It’s how we collect information. It’s why we’re in business DUANE CLARRIDGE 

Divers:

  • traduction : Patrick DEMERIN
  • Sélection prix du Polar SNCF 2015
  • Note : ***** (3/5)

Laisser un commentaire