Hanayoi – La chambre des kimonos de Yuka Murayama

Hanayoi - La chambre des kimonos
Hanayoi – La chambre des kimonos

Yuka Murayama nous raconte l’histoire de deux couples. Asako Yûki et son mari, Seiji Onoda.  Asako travaille dans une entreprise de mariage avec Seiji responsable commercial. Depuis plusieurs générations, la famille de Asako possède une boutique réputée de tissus et de kimonos. Le grand-père de Asako, qui décède, a constitué une magnifique collection de kimonos anciens, c’est en voyant ces kimonos que Asako décide de quitter son travail dans l’entreprise de mariage et d’ouvrir sa boutique. Son commerce est un succès, elle doit s’approvisionner en kimonos anciens et entretien des contacts avec des antiquaires.

Un jour Masataka qui travaille dans une entreprise de pompe funèbre lui téléphone, son épouse a hérité de très beaux kimonos de sa famille. Le rendez-vous qui s’ensuivra va bouleverser la vie des deux couples. Seiji va démarrer une relation sado masochiste avec Chisa, la femme de Masataka.
L’écriture de Yuka Murayama apporte de la délicatesse à ce roman érotique qu’est « Hanayoi – La chambre des kimonos ». La trame utilisée Yuka Murayama pour arriver à un roman érotique m’a un peu surpris. La découverte des différents types de kimono ainsi que les coutumes relatives à chacun de ces kimonos m’a beaucoup séduit mais malheureusement s’arrête pour s’occuper de la sexualité caché dans ces kimonos.

Le roman nous fait alors découvrir l’exploration de la sexualité de ces deux couples et des tabous sado-masochiste, fétichisme et bondage. Sexualité trouble, relations adultères, Yuka Murayama essaye de nous expliquer les voies du désir et de la sexualité en décrivant l’adolescence de ces protagonistes. C’est bien écrit, agréable à lire mais j’en attendais un peu plus soit sur les kimonos soit sur les relations sexuels de bondage, ou une liaison plus forte entre ces deux thèmes. 

Et je souhaite remercier Babelio et les éditions  » Presses De La Cité  » pour m’avoir envoyé ce livre dans le cadre de l’édition masse critique, de m’avoir fait découvrir Yuka Murayama.

 

Kimono Tomesode
Kimono Tomesode

Kimono Furisode (Wikipedia)
Kimono Furisode (Wikipedia)
Le Tomesode (留袖) est un type de kimono.C’est un kimono porté par les femmes mariés lors des cérémonies, des mariages Le furisode (振袖, littéralement « manches qui pendent ») est le costume traditionnel japonais (kimono) le plus noble.Kimono en soie, avec des manches longue. Porté par les jeunes filles ou célibataires

Homongi
Homongi (http://pekopeko-yappari.forumgratuit.org/t552-kitsuke-nihonles-kimonos-de-ceremonie-by-mitate-plus)
Le Hōmongi (訪問 着) kimono remplace le rôle de la furisode lorsqu’une femme se marie. Il était très populaire parmi les femmes upperclass dans l’ère Meiji à porter comme une robe de ce type pour sortir. Habituellement, le kimono homongi est porté à la cérémonie du thé et des mariages..

 

 

Personnages :

  • Shûsuke : grand père d’Asako
  • Tokie grand mère de Asako
  • Sosuke : pere de Asako
  • Asako Yûki : jeune femme, s’occupe de l’entreprise familial
  • Seiji Onoda: mari de Asako 
  • Chachamaru chien
  • Tadaharu Kiritani : père de Chisa tient une entreprise de pompe funèbre
  • Eikichi : Oncle de Chisa
  • Chisa Kiritani : épouse de Masataka 
  • Masataka Nakajima: mari de Chisa
  • Daichi : fils de Chisa et Masataka
  • Naoe : infirmière, maîtresse de Masataka

Citations :

  • – Connais tu le proverbe ,
    « Pluie après quatre heures comme amour de mésange jamais ne meurt  » ?
    – Non, Qu’est ce que ça signifie ?
    – L’autre nom de mésange, c’est « l’oiseau de quarante ans ». C’est joliment dit tu ne trouves pas ?
  • Entre le raffiné et le rustre, ce n’est qu’une affaire de millimètres.

Divers:

  • Titre original ; « HANAYOI' » , 2012 /  LA CHAMBRE DES KIMONOS
  • Yuka MURAYAMA
  • Traduction :Jean-Baptiste FLAMIN
  • Editeur : Presses de la Cité Etranger – Romans, 2015 
  • Note : ***** (3,5/5)

Une réflexion sur “ Hanayoi – La chambre des kimonos de Yuka Murayama ”

Laisser un commentaire