Le cheminot de Asada Jirô

Le cheminot de Asada Jirô
Le cheminot de Asada Jirô

Dans ce recueil ‘Le cheminot’, deux nouvelles :La première nouvelle éponyme possède une atmosphère poétique, un train dans la neige à Hokkaidô, les flocons qui tombent apportant la nostalgie. Oto un homme au seuil de la retraite se souvient. Une petite fille vient le voir ou peut-être un fantôme, ses collègues sont prévenants, lui offrent une corbeille de fruits en mémoire de sa fille. Mais la retraite, puis la ligne de chemin de fer va être désaffecté, va l’affecté car il a consacré toute sa vie à son métier.

La lettre d’amour : Goro se fait arrêter pour activités illégales, puis relâché, le flic lui apprend que sa femme est décédée. Ma femme, quelle femme s’interroge Goro, Ah un mariage arrangé il y a quelques années. Goro n’avait encore jamais vu son épouse, il découvre une inconnue sa femme et une lettre qui lui est adressée…

Deux petites nouvelles, qui se dévorent rapidement. L’écriture est sobre, simple, mais très émouvante et pleine de pudeur, nostalgique et onirique. J’avais atteint un seuil d’émotion dans la première nouvelle avec le cheminot, mais cela a débordé avec la seconde : « La lettre d’amour ». Un petit recueil indispensable pour verser une larme.  

Il existe aussi un manga, Le Cheminot, suivi de Love Letter publié chez Génération Comics

Capture d’écran 2014-10-14 à 22.11.14

Extraits :

  • Le monde, rumina Senji en se mordant les lèvres, peut changer comme il veut, nous, nous ne sommes que des cheminots ! Faire bêtement : tuut ! tuut !, actionner nos bras d’acier et foncer droit devant nous : voilà toute notre vie. Les larmes c’est bon pour le commun des mortels. (Le cheminot) 
  • La bière, qui vint désaltérer sa gorge désséchée, avait un goût terriblement amer. Le goût de l’absurde p096 (La lettre d’amour)

Personnages :

  • Senji : cheminot, conducteur d’un autorail à traction diesel de type KH 12 
  • Hideo, fils de Senji
  • Michio : jeune conducteur 
  • Sato Totomatsu : Chef de gare de Horomai, veuf et bientôt à la retraite, prénommé également Oto
  • Yuk’ko (neige-enfant) : enfant d’Oto, décédée de maladie toute jeune
  • Shizue femme d’Oto, également décédée 

La lettre d’amour :

  • Takano Goro : gérant de club vidéo
  • Takano Haku-Ran nom d’épouse, Kan-Pai-Ran nom  de jeune fille en chinois

Divers :

  • Titres originaux ; Poppoya, Love Letter, 1997
  • Prix Naoki  en 1997 pour Tetsudo In 
  • Edition Picquier Poche, 2000, 2002
  • Traduction :Yukiko et Didier Chiche-Triller
  • Note : ***** (5/5) 

2 réflexions sur “ Le cheminot de Asada Jirô ”

Laisser un commentaire