Appel du Pied de Wataya Risa

 

Appel du pied de Risa Wataya
Appel du pied de Risa Wataya

Le début du roman  commence par les mots suivants « La solitude me sonne dans la tête »,  Hatsu est une jeune lycéenne qui se cherche, qui ne s’intègre ni à sa classe ni à aucun groupe. Sa meilleur amie Kinuyo

 lui lance des bouées pour la secourir et l’aider à s’intégrer, mais trop fier, elle refuse la pitié préférant se renfermer encore plus « Je préfère encore avoir l’air de choisir volontairement la solitude » . Elle découvre un autre exclu un garçon nommé Ninagawa,  « Les rebuts s’assemblent aux rebuts ».  Ninagawa est un otaku fan d’une mannequin chanteuse vedette. Ninagawa a un look spécial « Une longue mèche de cheveux lui tombe sur les yeux. Des cheveux noirs et lourds comme s’il s’était vidé une bouteille de sauce soja sur la tête, des yeux rouges et brillants comme un gyrophare de voiture de police »  Hatsu va s’intéresser à lui : pitié, sentiment profond, amitié ?  Elle essaiera de le détourner de sa passion dévorante ou se faire remarquer à coup de pied…

Roman très court, qui est proche de l’univers des mangas ou du « breakfast club », du malaise des adolescents à trouver leur place (dans la société ou dans les groupes), se faire accepter, ou bien s’accepter tel qu’ils sont. Un roman qui s’attache à décrire une ‘lost generation’ Japonaise, en proie à l’incompréhension la solitude et l’exclusion.

Risa Wataya obtient le prix Akutagawa en 2003 en même temps que Hitomi Kanehara pour sa première oeuvre Serpents et Piercings . Donc  une année ou un double prix est décerné aux ados terribles. Risa Wataya sera en plus la plus jeune auteure a obtenir ce prix.

Personnages :

  • Hasegawa Hatsumi (Hatsu)
  • Ninagawa Satochi : fan de Oli Chan, collectionne tout
  • Kinuyo : Copine de Hatsu, mais qui désolé s’éloigne peu à peu
  • Tsukamoto : leader de la classe
  • Oli Chan: égérie de Ninagawa et mannequin de mode

 

Extraits :

  •  Je préfère encore avoir l’air de choisir volontairement la solitude  p79
  • Les journées se succèdent ainsi, au lycée je ne pense qu’à rentrer au plus vite à la maison, et quand je suis à la maison, je ne pense qu’au lycée. p83
  • Moi, mon planning pour les vacances est encore vierge. Cette grande plage de temps couchée en travers du calendrier m’angoisse. Combien de jours vais-je tenir sans craquer dans ce désert à n’avoir rien à faire ? p100
  • Je veux être reconnue. Je veux qu’on m’accepte. Je veux être que quelqu’un délie un à un tous les fils noirs qui sont pris dans mon coeur comme on détache un à un les cheveux pris dans un peigne, et les jette à la corbeille. Je voudrais que les autres répondent à mon attente, mais je ne suis même pas capable de penser à faire quelque chose pour quiconque. p105

Divers:

  • Titre original :Keritai senaka(蹴りたい背中), 2003
  • Titre Anglais : The Back You Want to Kick
  • Edition Picquier, 2003
  • Traduction : Patrick Honnoré
  • Note : ***** (3,5/5)