Un café maison de Keigo Higashino

Un café maison de  KEIGO HIGASHINO
Un café maison de
KEIGO HIGASHINO


Dans une maison des beaux quartiers de Tokyo, Yoshitaka Mashiba annonce froidement à son épouse Ayané qu’il va la quitter car elle ne lui a pas donné d’enfant. Il a rencontré une autre femme et veut reprendre sa liberté. Elle décide alors de partir passer quelques jours chez ses parents à Sapporo.


Le surlendemain, on retrouve le cadavre de Yoshitaka gisant dans son salon à côté d’une tasse de café renversée. L’inspecteur Kusanagi et son équipe sont dépêchés sur les lieux, et la charmante veuve rentre de Sapporo. Il est rapidement établi que le café bu par Mashiba contenait de l’arsenic.

Nous retrouvons dans ce polar les  inspecteurs Kishitani et Kunasagi que nous avions déjà dans Le Dévouement du suspect X. Une nouvelle inspectrice vient renforcer leur équipe Kaoru Utsumi, qui arrive avec sa touche de sixième sens féminin dans un univers un peu trop masculin. De nouveau le professeur de Physique Yukawa viendra ‘malgré lui’ mais avec plaisir donner un coup de main aux inspecteurs.

Un mystère que les inspecteurs Kishitani et Kunasagi auront du mal à éclaircir, il nécessitera l’intuition féminine et  le professeur Yukawa avec des hypothèses des plus irrationnelles et des méthodes empiriques pour arriver à démêler cette intrigue complexe.

Nous avons un aperçu de la position des femmes au Japon, de la propension à la froide vengeance. Le dénouement ne sera dévoiler que dans les dernières pages gardant le lecteur en haleine dans cette enquête complexe.

Personnages :

  • Yoshitaka Mashiba : le mari, pdg d’une société d’informatique, mort empoisonné
  • Ayané Mashiba : sa femme
  • Hiromi Wakayama : élève d’Ayané, créatrice de Patchwork
  • Tatsuhiko Ikai : Avocat conseil
  • Heiko Yamamoto : Secrétaire
  • Ayané Mita : Patchwork
  • Sumire Kocho : Dessinatrice
  • Junko Tsuiki : Illustratrice (morte par suicide), a travaillé sur deux albums : ‘La chute du bonhomme de neige’ et ‘Les aventures de taro, chien gardien du temple’
  • M.Kunio Sasaoka : PDG des éditions Kunugi

Police commissariat de Meguro (Un des 23 arrondissements spéciaux formant Tōkyō) et aide scientifique:

  • Mamiya : Chef
  • Kunsagi : inspecteur de police
  • Kaoru Utsumi : Inspectrice / Assistante
  • Kishitani :  Jeune collègue de Kusanagi
  • Manabu Yukawa : Professeur de physique, laboratoire N°13. Ami de Kunasagi

Citations :

  • Dans sa carrière, il avait croisé quelques criminels, qui malgré d’indéniables qualités humaines, n’avaient pu s’empêcher de tuer.Tous avaient éveillé le même sentiment chez lui: il s’agissait d’êtres détachés de la vie, presque clairvoyants. Mais ils partageaient une autre caractéristique, celle de vivre à deux doigts de la transgression, comme si une simple feuille de papier était tout ce qui les séparait de la folie.
  • Un mariage sans enfant n’a aucun sens pour moi. L’amour dans un couple s’amenuise nécessairement avec le temps. Si deux personnes continuent à vivre ensemble, c’est pour fonder une famille. Le mariage transforme ceux qu’il unit en époux. Les époux deviennent des parents en ayant des enfants ensemble. Ce n’est qu’à partir de ce moment qu’ils sont liés pour la vie. Tu n’es pas d’accord ?
  • Les êtres humains sont complexes, et parfois contradictoires. S’ils ont envie de mourir, ils meurent.
  • Je t’aime du plus profond de moi-même. Ce que tu viens de me dire m’a transpercé le cœur. Maintenant, je veux que, toi aussi, tu meures.

 

Divers :

  • Actes Sud, Mai, 2012 / 13,5 x 21,5 / 336 pages
  • traduit du japonais par : Sophie REFLE
  • Titre original : Seijo no Kyūsai ( 聖女の救済 ), 2009.
  • Ebook

Laisser un commentaire