La cendrillon du canal de Liu Xinwu

 

La cendrillon du canal de Liu
La cendrillon du canal de Liu

 


La collection Folio 2€, nous permet de découvrir l’auteur Liu Xinwu par le biais de deux nouvelles : « La cendrillon du canal » et « Poisson à face humaine ».
La cendrillon du canal : Caimei jeune paysanne venu à la ville pour travailler se retrouve défigurée par une tumeur sur le visage. Elle perd tous ses emplois. Il lui faudrait trouver 10 000 yuans pour l’opération. Ses amis essayent de lui venir en aide en vain.


La nouvelle reste en suspens, est-ce le procès de l’exode rural ? La description de la vie menée par des villageois envoyés en ville pour aider financièrement les paysans, La critique des classes sociales ? Solidarité des gens issue de la même région ? On n’en sera pas plus, la fin me laisse dans l’expectative.  J’aurais aimé que la problématique soit creusée plus en profondeur, il me semble que l’on effleure le sujet en suivant Caimei.

  • Caimei :La jeune paysanne émigrée en ville.
  • Shunshun : Un des amis de Caimei, très pauvre mais plus instruit. Aide Caimei dans ses démarches.
  • Ynoi : Fille embauchée pour faire les ménages.
  • Ouannetoux : Femme, chef de gang
  • Ondine, Félicité : Colocataires de Caimei
  • Lombric : Époux promis à Caimei, a une jambe tordue.
  • Botte-de-cheval : Infirmier militaire, se prétend médecin (Spécialiste des piqures)
  • Papi Dong : Ouvrier, préposé au nettoyage du canal.


Poisson à face humaine : Une femme reconnaît dans le chauffeur de taxi qui la conduit à l’aéroport l’homme qu’elle a aimé vingt ans plus tôt pendant la Révolution culturelle. Elle a dû l’abandonner et à trouver la richesse et l’aisance dans les bras d’un Américain, à défaut d’amour. Mais aurait-elle pu mener une vie austère pleine d’amour ?


Personnellement, j’ai moyennement accroché sur ces deux nouvelles, bien que différentes dans leur thématique. J’ai apprécié les traits d’humour de la patronne de Caimei pérorant sur l’économie de marché et qui congédie sa bonne malade.  Problème culturel ?

Citations :

  • Mais la tumeur que tu as sur la figure grossit à vue d’oeil! Ca s’appelle une « tumeur des vaisseaux sanguin évolutive » !… En terme d’économie de marché, pour ce qui est de l’offre et de la demande, tu risques de perdre tour marché… du point de vue de la demande, dès lors que les gens disposent d’un large choix, quel besoin auraient-ils de faire appel à une force de travail qui ne soit en parfaite santé?… Tu as compris? »
  • Cela avait été beau, très beau, car tout était parti du cœur, tout avait été si harmonieux, une telle complicité les liait ; tout avait été parfait sur tous les points… Marée haute graduelle, ondes successives, déferlement de vagues, secousses telluriques, ébranlement céleste… Tout le monde n’a pas la chance d’avoir connu une telle première nuit…  (Poisson à face humaine , p96)

Divers

  • Titre original : Hughenghebian de huiguniang Renmianyu
  • Traduction: Roger Darrobers
  • Edition : Gallimard, collection Folio 2012
  • Note : ***** (3/5)

Laisser un commentaire