Le Samouraï Bambou, tome 3 & 4 de Taiyou Matsumoto

Le Samouraï Bambou Tom 3
Le Samouraï Bambou Tome 3

 

Le début de ce tome démarre par le dessin d’une grue, cet oiseau est le symbole de la longévité et de l’immortalité. Mais Soichirô parait également sous la forme d’un renard, la dualité : le démon. Puis il fait un rêve : Sa mère : « Mon enfant, tu es possédé par quelque chose. Si tu portes un sabre, tu ne pourras plus être humain. Démon, tu appartiens à ce monde et tu disparaitras en tant que telle. Tu prendras la même voie que ton père » .

La narration est parfois entrecoupé de contes, le chapitre 22 les amis, « La petite fille », il nous permet de voir le bon côté de Soichirô, sa disposition a voir l’autre côté, le mal.

Il va voir le seigneur Mikoshi, un maître de la lance, il lui donne un sabre et font un entraînement. Mais un tueur samouraï ‘kikuchi’ traîne dans la ville, sa proie est Soichirô, Tsunegoro va lui parler, Kikuchi lui dit que Soichirô est un démon, puis il tue Tsunegoro. De son côté, Soichiro tente à plusieurs reprises de récupérer son sabre qu’il avait laissé en gage quand il ne sauve pas Kankichi des manigances d’un yokaï. Mais la menace de Kikuchi le rattrape et se finira par un duel au dénouement qui mettra à mal notre héros.

Tome 4 :

samourai bambou 4
La nouvelle de la mort de Shinnosuke Kikushi arrive au pays de Shimane, dans le domaine de Tateishi appartenant à la famille Taki. Dans le même temps, on apprend de la bouche de Jûzô Oomurasaki que le Seigneur régnant sur le domaine de Tateishi aurait un fils. En effet, il fut un temps où le Seigneur avait un maître d’armes du nom de Sôemon Senô qui quitta le château à peine six mois après son arrivée. La femme qui disparût avec lui, O-Sei, portait déjà en elle l’enfant du Seigneur. C’est cet enfant, héritier légitime du Seigneur, que Jûzô Oomurasaki et ses hommes recherchent ardemment… ou sinon un jeune neveu Toyomaru. Mais histoire de pouvoir et de politique familiale créé de nombreuses oppositions et d’intrigues.

Citation :

  • Connais-tu l’expression « Se conduire à la légère » Oomuraski ? Lorsque des hommes sans conviction agissent, la situation finit toujours par se compliquer…. Autrement dit, il est préférable que les imbéciles restent au lit.
  • Les poissons dans l’eau donnent l’impression de voler dans le ciel. (p129)

Divers :

Le Samouraï Bambou a obtenu en 2007 le prix d’excellence au Japan Media Arts Festivals.

Les yōkai (妖怪, « esprit, fantôme, apparition étrange ») sont un type de créatures surnaturelles dans le folklore japonais.Les yōkai (妖怪, « esprit, fantôme, apparition étrange ») sont un type de créatures surnaturelles dans le folklore japonais.

 

 

Laisser un commentaire