Soro de Gary Victor

 

Soro de Gary Victor
Soro de Gary Victor

L’auteur:

Gary Victor, né le 9 juillet 1958 à Port-au-Prince, est un écrivain, scénariste haïtien. Fils du sociologue René Victor, Gary Victor est aujourd’hui l’un des romanciers les plus lus en Haïti. Après des études d’agronomie, il a exercé le métier de journaliste et occupe actuellement le poste de rédacteur en chef au quotidien ‘Le Matin’. Il est également scénariste pour la radio, le cinéma et la télévision.

Quatrième de couverture :

L’inspecteur Dieuswalwe Azémar dont on connaît le grand penchant pour l’alcool arrangé, le soro, est de retour. On le retrouve avec ce côté atypique, et ses combats contre la corruption. À l’instar de Saison de porcs, Gary Victor nous entraîne dans les méandres de l’histoire populaire haïtienne, jouant habilement avec les mythes, les diverses facettes de la réalité haïtienne et de l’imaginaire vaudou. L’histoire commence par le séisme qui a ravagé Port-au-Prince. La femme du commissaire Solon a été retrouvée morte dans un hôtel de la ville. L’inspecteur Azémar est cet amant qui a osé défier l’autorité du commissaire Solon, son meilleur ami, et aussi son protecteur. Ironie du sort, Dieuswalwe sera chargé de mener cette enquête douloureuse pour débusquer l’amant. Drame où se mêlent amitié, loyauté et amour. Saura-t-il faire la part des choses ?

Avis :

La mortalité est importante à Port-au-Prince, déjà à cause du séisme qui vient de se produire. Mais cela n’est sans doute pas suffisant, un cadavre de plus ou de moins pour s’enrichir …. L’inspecteur Azemar Dieuswalwe (avec deux w ) aura fort à faire, car c’est vraiment le chaos en Haïti. Il devra faire face à son supérieur, dont la femme vient de mourir en s’envoyant en l’air (avec lui). Il lui faudra une bonne dose d’alcool de Tranpe (Rhum) pour mette un baume sur ses blessures. La corruption rôde, autant dans le gouvernement, les institutions que dans les ONG. Personne n’est épargné, donc un régal, j’ai avalé ou plutôt dégusté ce polar au goût de rhum vraiment bien arrangé.

Personnages :

  • Dieuswalwe Azemar : Inspecteur alcoolique de la police judiciaire
  • Mme Baptiste : vendeuse de Soro
  • Aldrine : femme de Solon, maîtresse d’Azemar, décédée dans le séisme
  • Mireya : La femme qu’il avait aimée
  • Manou : s’occupe de Mireya
  • Solon : Commissaire, son meilleur ami
  • Moricène : Concierge de l’hôtel, dans le coma
  • Marie-Marthe : une maîtresse de Azemar , Doris sa fille
  • Jacques Philostène : peintre et ami, Rose-marie et Franck
  • Landeng : qui s’y connait en poison, boko
  • Falcin : Docteur, médecin légiste

 

Lexique :

  • Tranpe : Le Tranpe(on prononce trempé), c’est une boisson faite de rhum dans lequel on fait macérer des fruits ou des épices afin de le parfumer.
  • Soro «cette boisson avait la vertu de purifier le sang, de traiter les mauvaises fièvres et aussi de donner du tonus sexuel»
  • Les sorciers « les boko » prétendent pouvoir tirer de leur tombe les morts pour en faire des esclaves.

Citations :

  • Il continuait à sangloter. Il versait des larmes de sang. Des larmes de soro. Des larmes de terre. Des larmes de douleur, d’impuissance et de rage. (20)
  • Ses collègues fumeurs avaient raison de s’éloigner prudemment de lui à chaque fois qu’ils allumaient une cigarette. Avec le taux d’éthylène dans son corps, il était une bombe ambulante
  • Les traditionnels requins du gouvernement haïtien et leurs complices des ONG allaient en profiter. Ils allaient, réflexe de prédateurs, gonfler les chiffres pour conforter la sympathie du monde entier et pour inciter les riches à ouvrir leurs bourses
  •  Il s’arrêta pour dégueuler. Une mer de soro pourri. Il s’imagina que son vomi, bourré d’acide, allait percer une faille dans l’asphalte. Il recommença à marcher.
  • Il avait entendu des déclarations du président de la République donnant envie de dégueuler par l’ampleur de leurs bêtises.
  •  La femme se pencha vers lui pour chercher goulûment ses lèvres sans cesser de le travailler. Il se laissa faire, avec un soupçon de dégoût, dans la posture d’une épouse voulant simplement satisfaire un mari alors que la copulation n’est plus pour elle qu’une corvée.

Divers :

  • Mémoire D’encrier, Paru en 01/2012
  • ebook , 3.8 heures de lecture
  • Note:  ***** (4.5/5)

 

 

Laisser un commentaire